BTS INFORMATIQUE ET RÉSEAUX (IRIS) – SESSION DE 2005

Académies de Paris, Créteil et Versailles

EPREUVE D'ANGLAIS


RAPPORT DE LA COMMISSION D’ANGLAIS

Remarques concernant l’épreuve orale :

Plusieurs collègues ont constaté une certaine démobilisation de leurs étudiants en cours après qu’ils ont passé l’oral fin mars, ces derniers considérant que la moitié de la note était déjà acquise.

Il convient d’ajouter à cela le fait que certains collègues ont trouvé superflue la journée de lecture préalable des rapports de stage : ils préfèreraient en prendre connaissance lors des interrogations orales proprement dites. Mais cet avis est loin d’être partagé par tous : pour d’autres, cette modalité est très bien.

Remarques concernant l’écrit :

Force a été de constater que le sujet relevait du BTS Fluides-Energies-Environnement et non du BTS Informatique et Réseaux. L’épreuve d’anglais étant commune à trois BTS (IRIS, Domotique et Fluides-Energies-Environnement), il apparaît donc nécessaire d’initier nos étudiants à l’anglais des trois spécialités pour éviter toute mauvaise surprise.

La correction de la partie « traduction » du sujet amène à constater la déliquescence croissante de la syntaxe, la grammaire et l’orthographe en français des candidats. On n’est pas loin du langage des forums de discussion sur l’Internet, voire des textos de la téléphonie mobile.

L’exercice d’expression en anglais – qui portait sur la capacité de la technologie à résoudre les problèmes de pollution – a moins inspiré les candidats qu’un sujet relevant de leur spécialité.

En 2004, la moyenne de l’écrit était de 8,6, celle de l’oral de 10,68. Cette année elles sont respectivement de 9,55 et de 11,26, ce qui dénote une améliorationdans les deux cas. Pour l'oral, une meilleure préparation est sans doute à l'origine de cette évolution positive. Pour l'écrit, une des raisons est peut-être à chercher dans les consignes de bienveillance données aux correcteurs, en particulier pour ce qui est du français dans l'exercice de traduction.

Pour la Commission d’anglais, le Président,

Christian Lassure

avec la collaboration de Mme Agnès Charrière

sommaire exam papers