BTS D'INFORMATIQUE INDUSTRIELLE - SESSION DE 2001

Académies de Paris, Créteil et Versailles

EPREUVE ÉCRITE D’ANGLAIS DU GROUPE 9


 RAPPORT DE LA COMMISSION D'ANGLAIS

PERTINENCE ET DIFFICULTÉ DU SUJET DU COMPTE RENDU

Le sujet n’avait qu’un vague rapport avec les spécialités du regroupement 9 (à savoir domotique, fluides-énergies-environnements, et informatique industrielle), puisqu’il s’agissait de la description d’un système de navigation par satellites (ou GPS) destiné aux automobilistes.

Il semble cependant que les candidats n’aient pas été trop dépaysés puisque dans leur ensemble les comptes rendus ont été mieux réussis que l’année dernière. La qualité de la mise en français continue toutefois à se détériorer : orthographe déficiente certes, mais de plus en plus syntaxe fautive et règles d’accord non-respectées.

TRADUCTION EN FRANÇAIS

L’exercice de traduction d’un passage en français semble lui aussi avoir été mieux réussi, sans doute en raison de la faible longueur et de la facilité du passage concerné. Les correcteurs ont eu droit néanmoins aux erreurs ou bévues traditionnelles, en particulier les faux amis non-reconnus, l’absence de transposition des mesures médiévales en mesures métriques, l’impossibilité à se dépêtrer des groupes nominaux complexes (ainsi ABS wheel speed sensors et either visual or spoken commands (et tout cela malgré l’emploi d’un dictionnaire français-anglais).

Apparemment moins bien loti que ses collègues, un correcteur se plaint des erreurs, non-sens et inepties rencontrées dans son lot de copies, non seulement dans la traduction mais aussi dans le compte rendu.

EXPRESSION PERSONNELLE EN ANGLAIS

C’est de l’avis des correcteurs l’exercice le moins bien réussi et le plus éprouvant à corriger. Soit que la question n’ait pas été bien comprise, soit qu’elle ait été simplement passée par profits et pertes, soit encore (et c’est le cas général) parce que le niveau d’anglais du candidat était trop faible pour lui permettre d'éviter de grossières erreurs de grammaire et de syntaxe.

Si l’expression personnelle en anglais doit être reconduite dans l’épreuve 2002, il paraît important que les professeurs mettent l’accent sur la production écrite dans leur enseignement (avec une révision générale de la formation et de l’emploi des temps du verbe en anglais).

EMPLOI DU DICTIONNAIRE

Un collège rappelle que les candidats doivent apporter leur propre dictionnaire et que s’ils ne le font pas, il n’incombe pas aux centres d’examen de leur en fournir un. La règle qui prévaut étant celle de l’égalité de traitement, il n saurait y avoir deux types de centres, ceux qui fournissent un dictionnaire au candidat je-m'en-foutiste et ceux qui n’en fournissent pas.

LA RÉFORME DE L’ANGLAIS DANS LES BTS INDUSTRIELS

Lors des réunions de la commission, les examinateurs présents ont tous manifesté leur inquiétude quant à l’absence totale d’informations sur le devenir de l’anglais dans les BTS industriels. Alors que l’année scolaire 2000-2001 est terminée, ils ne sont toujours pas fixés sur les documents et les activités à proposer aux étudiants l’an prochain, ni sur les caractéristiques de la future épreuve écrite. No comment !

La moyenne générale des notes s’établit à 9,4 cette année.

Pour les membres de la Commission d'anglais, le Président

Christian Lassure

sommaire exam papers