Brevet de technicien supérieur en maintenance industrielle

Épreuve E2 : langue vivante étrangère

(unité 2) (coefficient 2)


PRINCIPES

Afin de ne pas occulter la composante professionnelle, qui doit rester un élément constituant de la formation du futur technicien supérieur, mais sans limiter pour autant l’expression à l’utilisation de la langue de spécialité, on soumettra au candidat, dans le cadre d'une épreuve orale :
- un support relatif à sa spécialité dont on vérifiera la compréhension,
- un autre type de support pour l’entretien en langue vivante étrangère proprement dit.

MODES D’ÉVALUATION

Forme ponctuelle : épreuve orale (durée : 20 minutes, préparation : 40 minutes)

Elle se déroulera selon les modalités suivantes :

1. Préparation de l’épreuve en loge : le candidat préparera un compte rendu et un commentaire à partir de supports textuels, iconographiques ou de brefs enregistrements audios ou vidéos. Il prendra des notes (de 15 à 20 lignes maximum).

2. Entretien en langue vivante étrangère avec l’examinateur à partir du ou des supports et des notes prises par le candidat au cours de la préparation en loge :

a. Document du support relatif à sa spécialité : pour la vérification de la compréhension, l’examinateur pourra proposer au candidat des exercices spécifiques destinés à vérifier sa compréhension, y compris la traduction d’un extrait, mais on évitera un recours abusif au français.

b. Autre type de support : résumé et commentaire de document par le candidat (prise de parole en continu par le candidat à partir de notes qu’il aura prises pendant la préparation), suivis d’un entretien en langue vivante étrangère avec l’examinateur.

Contrôle en cours de formation

L’épreuve est constituée de deux situations d’évaluation, de poids identique, correspondant aux deux capacités : compréhension orale et expression orale.

1. Première situation d’évaluation : compréhension orale

Évaluer à partir d’un support audio-oral l’aptitude à comprendre le message auditif exprimé en langue vivante étrangère par le biais de :
- questions factuelles simples,
- questions à choix multiples,
- reproductions des éléments essentiels d’information issus du document,
- résumés rédigés en langue vivante étrangère ou en français.

Le candidat devra faire la preuve des compétences suivantes :
- anticipation,
- repérage, identification des éléments prévisibles,
- sélection, organisation, hiérarchisation des informations,
- inférence.

2. Deuxième situation d’évaluation : expression orale.

Évaluer la capacité du candidat à s’exprimer oralement en langue vivante étrangère de façon pertinente et intelligible. Le ou les supports proposés permettront d’évaluer l’aptitude à dialoguer en langue vivante étrangère dans une situation liée au domaine professionnel au moyen de phrases simples, composées et complexes.

Le candidat devra faire preuve de compétences suivantes :
- mobilisation des acquis,
- aptitude à la reformulation juste et précise,
- aptitude à combiner des éléments acquis en cours de formation en énoncés pertinents et intelligibles,
- exigences lexicale et grammaticale (cf. programme de consolidation de la seconde).

accueil          sommaire exam papers